lundi 12 février 2018

Loro Blonyo prouvençou

LORO BLONYO par MADAMMAG



Les marchés artisanaux de la région toulonnaise connaissent ces temps-ci une belle effervescence créatrice, il  ont été une chance pour nous de rencontrer des artisans curieux et inspirés.

Parmi eux MadamMag crée des figurines de bois peintes, inspirées des poupées kokeshi japonaises, et s’amuse à représenter des icônes de la pop culture dans un style affirmé.



Admirant la finesse et l'originalité de son travail, Madame TOKO ADA lui a proposé de revisiter à sa façon un classique de l’artisanat javanais : Les Loro Blonyo : un couple de figurines en bois peintes qui représentent Dewi Sri et son mari.


Dewi Sri est la déesse de la fertilité, que l’on prie à Java et dans d’autres régions de l’archipel indonésien, elle organise la richesse , la prospérité ,éloigne la pauvreté, la famine, les épidémies et fait reculer la mortalité. On l’appelle la déesse de la vie ;elle est liée au riz et aux serpents de rizières.
Son culte remonte aux époques les plus anciennes de la civilisation indonésienne, et nombreux sont les mythes relatant ses origines ; on raconte qu’elle mourut sans avoir commis de fautes et fut enterrée dans un lieu isolé. De sa tête apparut alors un cocotier ;de ses cheveux des herbes et des fleurs parfumées ; de sa poitrine des fruits sucrés, de ses bras et de ses mains apparurent le teck et le santal, de son sexe l’arec, de ses cuisses le bambou ,de ses pieds le manioc et enfin de son nombril le bien le plus précieux pour l’humanité :le riz! 




Dans les maisons javanaises une statuette la représentant avec son compagnon Raden Sedhana reçoit les offrandes.On appelle ce couple ‘’Loro Blonyo ‘’ce qui signifie couple inséparable . Pour les prier on fait des offrandes en disposant des coupelles avec de l’eau ,des chiques de bétel et des aliments afin de satisfaire les besoins de ces divinités.


Traditionnellement ces statuettes sont destinées a être placées dans des demeures traditionnelles de type ‘’joglo’’ dans la partie centrale «  Senthong » qui est le noyau spirituel de la maison décorée avec des sculptures de serpent avec parfois des outils pour récolter le riz et ainsi qu’un peu de riz en herbe; tout ceci forme symbole pour demander la prospérité , le bonheur du ménage ainsi que l’entente entre époux. A l'origine ces statuettes sont des objets liées a la spiritualité et non des objets décoratifs.

En traversant les âges et l’espace jusqu’aux rives de la Méditerranée sous le prisme créatif de Madammag , les Loro Blonyo que nous proposons là sont devenus de petits talismans pour les amoureux qui souhaitent vivre leur histoire d’amour sous les meilleures augures. Ils sont déclinés sous la forme de figurines, de bracelets, de sautoirs ou de portes clefs, forcément inséparables, ils fonctionnent par paire.





Merci à MADAMMAG pour cette interprétation de la mythologie javanaise, et félicitations, car tout en restant fidèle aux codes originaux, notre artiste a su imposer son style et valoriser par la finesse de son trait les premiers LORO BLONYO javano-provençou !

Merci également à Michel-Made Arsani, généreux contributeur du groupe FACEBOOK, « l’âme de l’Indonésie » qui a nourrit mon article de son érudition.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire